Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Voix du monde > Lettres à Saïda / Scrisori pentru Saïda (extraits), Denis Emorine traduction (...)

Lettres à Saïda / Scrisori pentru Saïda (extraits), Denis Emorine traduction en roumain par Flavia Cosma

lundi 23 mars 2020, par Cécile Guivarch

Je me suis si souvent enfui
pour échapper à moi-même
et pourtant je n’ai pas réussi à la
chasser de mon esprit.
Elle me hante jour et nuit :
elle est entrée en moi par effraction.
A quoi bon lui rendre hommage
encore ?
Pour la rime

ou

pour la métaphore ?

De atâtea ori am fugit
Doar ca să scap de mine însumi
Şi cu toate acestea n-am reuşit
S-o îndepărtez pe ea
Din inima mea.

Fantoma ei mă hăituieşte
Zi şi noapte,
Aşa cum mi-a pătruns în mădulare,
Prin efracţiune.

Ce sens ar avea
Să-i mai aduc omagii ?

Poate pentru rimă,
Sau poate
De dragul metaforei ?

Paris ( jardin du Luxembourg)

Il y a dans l’air
comme un souffle de toi.
Ton sourire glisse sur les arbres,
effleure mes paumes.
Je marche lentement, les yeux
à terre.
Mes mains s’ouvrent sous
la caresse de tes mots.

Je relève la tête :
tu es là…

Paris (Grădinile Luxemburgului)

Persistă în aer
Ceva ce-ţi aparţine,
O boare, o briză
Venind dinspre tine.

Surâsul tău se furişează
Pe sub coamele copacilor.
Imi atinge palmele.
Păşesc ingândurat, cu ochii-n pământ.

Sub mângâierea vorbelor tale
Mâinile mi se deschid, petale.

Ridic privirea
Şi tu,
Eşti aici.

Il y a
ce regard lancé vers toi
lorsque tu pars
ton épaule que je voudrais
presser pour te dire
reste

mais les voies du monde bifurquent
toujours.

L’amitié se fige
à la croisée des chemins

Rămâne
Privirea mea aţintită spre tine
Când pleci.

Rămâne umărul tău
Pe care aş vrea să-l cuprind
In palme
Şi să-ţi şoptesc
Mai stai.

Dar fie ce-o fi, căile lumii se desfac şi
Pornesc în direcţii opuse
Mereu, incontinuu.

Prietenia noastră împietreşte
La răscruce de drumuri.

Si vraie
la vie
lorsque je pense à toi.

Si vraie
que
les mots n’existent plus.

Ils ne font plus écran
à la rotation du monde
tout contre nous.

Atât de reală, viaţa,
Când mă gândesc la tine.

Atât de adevărată devine viaţa
Incât cuvintele nici nu mai există.

Ele nu ne mai ţin loc de paravan
Impotriva rotirii pământului
Ce se înverşunează
Impotriva noastă.

Denis Emorine, LETTRES À SAÏDA / SCRISORI PENTRU SAÏDA (poèmes/poeme) Ars Longa - http://www.arslonga.ro/ Traduction en roumain : Flavia Cosma


Denis Emorine, né en 1956 près de Paris, est un poète, essayiste, nouvelliste et dramaturge français.

Il a fait des études de Lettres modernes à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV). Il a avec l’anglais une relation affective parce que sa mère enseignait cette langue. Il est d’une lointaine ascendance russe du côté paternel. Ses thèmes de prédilection sont la recherche de l’identité, le thème du double et la fuite du temps. Il est fasciné par l’Europe de l’Est. Poète, essayiste, nouvelliste et dramaturge, Emorine est traduit en une douzaine de langues. Son théâtre a été joué en France, en Grèce, au Canada (Québec) et en Russie. Plusieurs de ses livres sont traduits et édités en Grèce, en Hongrie, en Roumanie, en Afrique du Sud, en Inde et aux États-Unis.

Il collabore régulièrement à la revue de littérature Les Cahiers du Sens. En 2004, Emorine a reçu le premier prix de poésie (français) au Concours International Féile Filiochta. L’Académie du Var lui a décerné le « prix de poésie 2009 » pour Lettres à Saïda. Son recueil de poèmes, Bouria, des mots dans la tourmente a obtenu le premier prix au Concours International Antonio Filoteo Omodei 2015. En 2015, Denis Emorine a reçu le « Prix d’honneur pour œuvres complètes » de la fondation Naji Naaman (Liban) . On a consacré des essais à sa poésie en français et en anglais également. Il a été l’un des sept poètes français inclus dans l’anthologie mondiale de la poésie 2014 (World Poetry Yearbook), publiée en Chine, qui présente chaque année une sélection des meilleurs poèmes de l’année. En 2017, son poème Je te rejoindrai a été traduit en anglais et bengali et publié dans l’anthologie poétique internationale Amaravati Poetic Prism (Inde).

Bibliographie

Recueils de poèmes

  • Éphémérides, Éditions Saint-Germain-Des-Prés, 1982
  • Étranglement d’ajour, Éditions Solidaritude, 1984
  • Sillage du miroir, La Bartavelle Éditeur, 1994
  • Par intermittence, La Bartavelle Éditeur, 1997
  • Ellipses, Amis de Hors-Jeu Éditions, 1999
  • Rivages contigus (avec Isabelle Poncet-Rimaud), Éditinter, 2002
  • Lettres à Saïda, Éditions du Cygne, 2008
  • Dans le temps divisé, Le Nouvel Athanor, 2008
  • Ces mots qui font saigner le temps, Éditions du Cygne, 2009
  • Vaciller la vie, Éditions du Cygne, 2010
  • Les yeux de l’horizon, Éditions du Cygne, 2012
  • De toute éternité, Le Nouvel Athanor, 2012
  • Bouria, des mots dans la tourmente, Éditions du Cygne, 2014
  • Psaumes du mensonge, Psalmii minciunii, édition bilingue français/roumain, Ars Longa, 2016
  • Fertilité de l’abîme, Unicité, 2017
  • Prélude à un nouvel exil. Poèmes suspendus à la frontière, Unicité, 2018
  • La nuit ne finira jamais... Poèmes transpercés par le vent d’est, Unicité, 2019

Flavia Cosma est poétesse, auteure et traductrice canadienne d’origine roumaine. Elle a également une maîtrise en ingénierie électronique et a fait des études théâtrales en Roumanie. Son activité de productrice indépendante de documentaires pour la télévision, de réalisatrice et scénariste lui a apporté des prix importants. Flavia Cosma parle couramment l’anglais, le français, le roumain, et l’espagnol et écrit des œuvres littéraires originales et des traductions en quatre langues.
Flavia a publié vingt-cinq livres de poésie, un roman, un volume de mémoires de voyage et cinq livres pour enfants. Le volume de poésies Leaves of a Diary a été accepté à l’Université de Toronto dans le cadre du programme de littérature canadienne EJ Pratt comme matériel de cours pour l’année scolaire 2007-2008. Son activité créatrice a été récompensée par plusieurs prix.
Cosma a reçu le Titre d’excellence pour la contribution exceptionnelle dans la promotion et l’enrichissement de la culture roumaine dans la région européenne et dans le monde entier, attribué par le Festival international « Lucian Blaga », XXIXe édition, Sebeş-Alba, Roumanie, 2009.
Flavia a été décorée de la Médaille D’or et élue Membre D’honneur de la Maison des Poètes du Pérou, pour sa poésie et son travail de promotion culturelle internationale, Lima, Pérou, 2010.Flavia Cosma est membre de la Ligue des poètes canadiens, l’Association des auteurs des Laurentides, Québec, de l’Association britannique de littérature comparée, l’Union des écrivains de Roumanie, etc. Elle est directrice de la Résidence internationale des écrivains et artistes, Val David, Quebec, Canada et du Festival International des écrivains et artistes de Val-David
http://www.flaviacosma.com/Val_David.html
Web : http://www.flaviacosma.com


Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés