Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Terre à ciel des poètes > Sylvie Durbec

Sylvie Durbec

jeudi 12 avril 2018, par Cécile Guivarch

Sylvie Durbec est née à Marseille.
Vit au sud. A quatre fils. Publiée depuis plus d’une vingtaine d’années.
Poète, plasticienne, traductrice.
Aime coudre et recoudre, lier et relier, mais aussi délier (la langue).
S’efforce (en vain ?) de repousser les frontières et ses propres limites.
Vit en compagnie (d’arbres, d’oiseaux et d’humains qui lui sont chers).
Mais loin de Paris. Au Sud. Ce qui fait d’elle une sanpatri.

Extrait de (Bien difficile de) Transformer la jalousie en ballon rond, édition le Phare du Cousseix

bien difficile stopper ce qui s’enfuit
du plus ancien au plus construit
l’enfant dont la lettre a deux petits ventres
lettre de grande bienveillance
où abriter la maison d’enfance
sa main dans celle de son frère
il poursuit ce qui roule devant

ensemble ça construit plusieurs maisons
l’une s’écroule et l’autre recommence
celle qui tremble s’élance
l’une a les pieds dans le sable
et l’autre dans le sang

bien difficile danser après tout ça
courir plus facile
après un ballon

Extrait de La Coda du Sanpatri, édition Jacques Brémond
CODA

l’invention d’un sentiment
patrie portative
qui fait aller ensemble l’oiseau et la charrue
la main et le torrent
la morte et les vivants
la colère sur le visage
avec celle des orages

nous l’espérons

ce sentiment on le pressent venir
dans l’amour de deux montagnes
pour une troisième
Mont Ventoux et Mont Lozère
(84/48/04)
amoureux de la montagne de Chine
(pourtant le chiffre 4 est banni en Asie
si le 5 est celui de la patrie portative)

et tout ça ouvert entre terre et ciel
creusés comme le cœur dans la tête
--------------------- ensemble

Extrait du paradis de l’oiseleur publié aux éditions Al manar

IV,

la mort n’a pas d’ailes
ne chante pas
ni ne vole

l’enfant le sait
qui vient
à nous

il tient le silence
par le ventre
sans la voix

chardonneret
rossignol
serin

bouche cousue
au bec dur
de la mort

Extrait de Femmes passagères de l’est, p.i.sage intérieur

Autour de la ville de Kiev
la vieille dame a été jeune fille en fuite.
Corps blanc, souple et doux, cheveux blonds.
Son fils la regarde.
Elle avance dans l’eau jusqu’à la taille
et se fraye un chemin entre les herbes.
Son fils est plus vieux qu’elle.
Elle, l’étrangère.
Pas de règles pendant six mois,
pas de sang, libre d’aller mais sans.
Petite infirmière des vivants,
pays en guerre mais sans.

Un fils à le dire sait bien le poids léger de la jeune fille russe.

La mère devenue vieille toujours aussi légère mater.

Extrait de Marseille, Éclats & quartiers, Éditions Jacques Brémond

Le soleil un voisin
nos doigts dessinent
l’ombre d’un départ
sur le mur bleu

Et toujours
l’énigme double
d’un visage
me retient.
Qui est là
Multiple voix
épais silence
dans le regard
détourné ?

Mon dessin s’efface
à cause du crayon
et de la gomme
Et la phrase que j’écris
a la faiblesse
de ma main.

Extrait carré de Livre de plein air, inédit


















Trois romans publiés chez Fayard en 2001 et 2002

  • Un été de Reine en Finlande,
  • L’Apprentissage du détachement (récits)
  • Un bon Indien est un Indien mort

A reçu en octobre 2008 le Prix Jean Follain pour Marseille, éclats et quartiers, éditions Jacques Brémond, publié en 2009

Prix Laurent Terzieff 2014, texte Nathalie Guen, dessins Sylvie Durbec pour le court métrage Smouroute va à la cuisine, publication du livre et du DVD chez Vagamundo en mars 2015.

POESIE :

  • 2005 Les Nuits de Vollezele, les Jours de Flandre, Cousu Main édition
  • 2005 Stanze, traduction de Lucetta Frisa in revue Ciminiera
  • 2006 : 3, COUSU MAIN
  • 2009 : Marseille, éclats et quartiers, édition Jacques Brémond, prix Jean Follain 2008 (épuisé)
  • 2009 : Comme un jardin (bleu), édition Potentille
  • 2010 : Prendre place, une écriture de Brenne, édition Collodion (sélection prix des découvreurs)
    * 2010 : Chaussures vides, scarpe vuote, Dessert de Lune
  • 2011 : La huppe de Virginia, édition Jacques Brémond
  • 2012 : Ce rouge qui brillait/Soutine, L’atelier du Hanneton
  • 2013 : Le paradis de l’oiseleur, éditions Al Manar
  • 2014 : SANPATRI, aux éditions Jacques Brémond
  • 2014 : Route d’avril, vif tambour, l’Atelier du Hanneton
  • 2015 : L’IDIOT(E) devant la peinture, poésie, Propos2 éditions
  • 2015 : Un voyage aux petites plaines, éditions du petit Flou
  • 2016 : Passagères de l’est, édition p.i.intérieur, préface James Sacré
  • 2017 : L’ignorance des bêtes, La main qui écrit, (épuisé)
  • 2017 : Monsieur Germinal, livre d’artiste aux éditions LNA, tirageliimité à 50 exemplaires
  • 2017 : deux livres d’artistes avec Gérard Eppelé, Animal(s) 3 exemplaires uniques et Sur la Route de Lima, 5 exemplaires uniques.
  • 2017 : Ma langue au chat , textes de Denis Hirson, dessins de Sylvie Durbec, Points-Seuil
  • 2017 : Bascoulard/Opalka, propos2 éditions
  • 2018 : Bouger les lignes, Florence St Roch, accompagnement plastique Sylvie Durbec, éditions du Museur
  • 2018 : (Bien difficile de) transformer la jalousie en ballon rond, éditions le Phare du Cousseix

Traductions

2014 : Chaussures vides traduit en italien par Lucetta Frisa, Scarpe vuote, édizioni JOKER

Publications dans différentes revues

Po&sie, Bleue,Triages, Revue Alsacienne, Diptyque, Paysages écrits, Place de la Sorbonne, les Archers, Babel heureuse et également en Italie dans différentes revues et également aux Etats-Unis, Université d’Amherst, revue The Common.

2015 : Fugues (récits), Propos2 éditions

Traductions de l’italien
en revues et livres.
Ames inquiètes et J’entends des voix, éditions Etats-Civils
à paraître : Dialogues apocryphes de Marco Ercolani

Traductions en italien
Fughe, éditions Joker
et
Scarpe vuote, éditions Joker


Bookmark and Share


1 Message

  • Sylvie Durbec Le 18 avril à 06:17, par Serge Prioul

    Plaisir de relire ou de découvrir ces beaux textes. Comme aussi j’y retrouve ce qui a pu, parfois, porter ma propre envie d’écrire. Merci pour tout, chère Sylvie. Bravo pour cette bibliographie si dense : on y sens la conviction qui convient à l’acte d’écrire !

    Répondre à ce message

Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés