Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Terre à ciel des poètes > Chantal Ravel

Chantal Ravel

dimanche 23 avril 2017, par Cécile Guivarch

Chantal Ravel est née en Ardèche et vit actuellement dans les Monts du Lyonnais.
Elle a écrit plusieurs recueils de poésie et participé à des créations collectives réunissant des plasticiens et des photographes.
D’autre part, elle organise, avec Georges Chich et Michel Bret, les Coïncidences poétiques du pata’Dôme théâtre à Irigny (69), où sont accueillis depuis 9 ans, des poètes contemporains dans leur diversité.

Extrait de Jour des morts

Il y a un cimetière
ma main qui grince
sur le portail il y a
une tellement véritable allée
mes pieds sur le gravier
j’avance les fleurs sont
je me penche fatalement
jaunes où tu demeures

Extrait de L’homme confondu

Tribunal d’instance

Le buveur d’étoiles tremble
son humiliation lui plie le dos

Je reconnais les faits
sa voix a glissé-oblique-
au pied des hommes de loi

Il a attendu la sentence
les yeux cramponnés à la barre
puis est revenu vers nous

confondu

Extrait de Petites bontés

Un pas puis un
au retour de l’étable
tu as quitté le rai chaud
de lumière

Est-ce qu’ils mangent la soupe ?
Est-ce que les chauves-souris
sont la peau des ténèbres ?

Un pas puis un
tu marches au bord du monde
terrifiée

Extrait de Le beau voyage

La main le matin
le café sur la table le pain
le jour un peu de bleu
du ciel ce qu’on y croit

et miettes au bout des doigts
tu ramasses le propre
au cordeau à l’épingle tu écartes la nuit
tirer profil clair

la main la clé la porte

frileuse tu te couvres
tu ramènes la terre
violente beauté
autour de toi le monde

l’arbre l’eau les saisons
glissent grandes voilures
risque tout pourquoi pas
toujours prêts au calice

la main le matin
la main la clé la porte…

Extrait de Est-ce que cela a existé ?

Comment il s’est trouvé là
et d’où il vient on ne sait pas

mais sûr il balaie la cour
pour faire propre il dit
comme on apprend
à l’école d’agriculture

et il est grand oui
très grand

Extrait de à peine un chant

1
Et quelque chose d’une voix qu’on avait oubliée
s’ajuste au bruissement feutré de la nuit

à peine un chant

quelque chose de veille ou de maraude
nous accompagne entre peur et désir
comme un étrange viatique de langue traversière
inscrit dans la chair mystérieuse de la nuit

On ne perdra pas le Nord

[azur]__[/azur]
[azur]__[/azur]

2
Et ce chant dans mon cœur et tout ça
qui rameute l’élan malgré que

même quand si mal embouchés
entre pas de côté où on se perd
et pas pressés où on se prend
les pieds sans avoir vu venir et

ce chant dans mon cœur et tout ça
de prés de bois et ciel tapis
au fond de nous qui chante

malgré que


Publications :

  • Patiences / Saint-Germain-des-Prés / 1974
  • Jour des morts / Chambelland/ 1986
  • Tenir Parole / Chambelland / 1989
  • L’homme confondu / Poésie Rencontres / 1995
  • Petites bontés / La Bartavelle éditeur / 2001
  • Le beau voyage / Jacques André éditeur /2006
  • Quelques usages des fleurs, livre d’artiste, avec Cécile Beaupère, peintre/ éditions Sang d’Encre/ 2010
  • Est-ce que cela a existé ? Avec Evelyne Rogniat, photographe / Jacques André éditeur / 2013
  • à peine un chant / Jacques André éditeur / 2016

Autres :

  • Participation à l’exposition : L’œil des mots avec les photographes Evelyne Rogniat et Philippe Acary / MAPRA , Lyon / 2000
  • Participation à l’exposition peinture et poésie avec le peintre René Munch (association Jean Tallaron) /2OO2
  • Participation à l’exposition Autoportraits à L’espace liberté (Crest 26) avec Cécile Beaupère, plasticienne/ 2005
  • Participation à l’exposition Faces et façades, organisée par Photographies-Rencontres, aux rencontres photographiques d’Arles/ 2011
  • Rencontres aux rencontres photographiques d’Arles en 2011
  • Participation aux vendanges poétiques de l’association lyonnaise La Cause des causeuses

Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés