Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Terre à ciel des poètes > Bernard Grasset

Bernard Grasset

samedi 30 mars 2019, par Cécile Guivarch

Originaire d’une Vendée des frontières, issu d’ancêtres paysans-vignerons et artisans, Bernard Grasset est l’auteur d’une vingtaine de recueils de poésie, d’un récit de voyage et d’un livre d’art. Poète chercheur et marcheur, expérimentateur d’une écriture poétique bilingue, il s’est aussi consacré à la traduction de l’œuvre de Rachel, et plus récemment à celle de trois poètes grecs contemporains de la lumière, Olga Votsi, Yòrgos Thèmelis, Jeanne Tsatsos. Il a enfin publié plusieurs essais où la pensée de Pascal, avec son style poétique, occupe une place essentielle.
Écrire à ses yeux serait retourner aux sources, celles des langues, des cultures fondatrices, pour ouvrir la voie d’un dialogue entre orient et occident, d’une autre modernité, d’un humanisme d’intériorité et d’infini.

Extrait de Les hommes tissent le chemin, Voyage 2, éd. Soc et Foc

Brumes du matin,
Calme et silence,
Une tour, une île,
La Loire murmure
L’autre pays.
Demeure d’aventure,
L’étang, la forêt,
Un vol d’oiseaux,
Et le cœur trace un poème.
Le lointain, un train,
Le muret contre les eaux,
Scintillent les réverbères
Sur le sentier, les coteaux,
Ô profondeur de vivre !

Extrait de Les hommes tissent le chemin, Voyage 2, éd. Soc et Foc

Le bateau blanc appareille
Pour un si profond voyage,
Le hublot, des chants grecs,
Les flots et la douce lenteur.

Sur les îles du silence
Des réverbères s’allument,
La lune argente les eaux
Dans la nuit du mystère.

Aube, le soleil rougeoyant
Éveille un monde nouveau,
À la proue je me tiens libre
Dans le vent de l’infini.

Extrait de Voyage 3

Voyageur en quête du pays natal,
De la fenêtre de la petite chambre,
Tu regardes, écoutes, le vent souffle,
Les cloches sonnent, tu vas encore
Vers le jardin de fleurs éclatantes.

Alte Brücke, Philosophenweg,
Château brun, château intérieur,
Et les fontaines et l’église rouge,
Une mendiante chantait, fleurs de paix,
Orgue blanc, Pura vida péniche passe.

Temples en ruine, mots latins, hébreux,
Je marche dans le soleil, ciel mystique,
Il creusait le sable, trouvait les lettres de feu,
Sous le vieux pont coule le Neckar.

Sentier de solitude, entouré d’inconnu,
Source des hauteurs, forêts, temps de lumière,
Au Jardin caché s’attardent les pas,
Sur le chemin des poètes sonne le vent.

Extrait de La Porte du Jour 3, éd. Interventions à Haute Voix

Dès l’heure où la lampe luit
Un signe que l’ondée n’effacera
S’est imprimé sur le front
Et le tressaillement du cœur.
La libellule, le grillon,
Les pistes inachevées,
Un sablier, des copeaux,
L’éternité à franchir.
Quand la vigne est taillée
Et le liseron détruit,
Devant le portail,
Les haillons étincellent.

Extrait de Feuillages, éd. J. André

Une mésange dans le hallier
La primevère secrète
Marcher, chanter.
Le moulin, les roseaux,
Granit et bruyères,
L’eau doucement
Trace un avenir.
Labourer, semer,
Dans l’heure pourpre,
Verte, bleue,
Comme une ombre frémit.
Les genêts, le chêne,
La hutte du lointain,
Chercher, écouter.

Extrait de Brise

Landes et roseaux,
Printemps du regard,
Souffle le vent fidèle.
Clôture, brûlure,
J’existe, je pense,
Entre terre et nuages.
L’accueil des mots,
Des pas reviennent,
Sable et colonnes.

Extrait de Récits 3, éd. Multiples / Fondamente

Sur la partition
Des heures communes
Un mouvement gris
Gagne les confins.
À travers le rideau
Un croissant de lune
Effleure la main
Qui dessinera encore.
La table est vide
Une flûte de Pan,
Ceux qui dialoguent
Habitent la source.
(Kandinsky)

Extrait de Récits 3, éd. Multiples / Fondamente

Sur une branche de saule
Demain tressaille,
Un rêve de liberté
Intensifie le regard.
Piano et violoncelle,
Simple rémanence,
Croisent le juste don
Plus haut que la mort.
Un pont de pierre
Enjambe l’obscurité,
La colline rougeoie
En nuée de silence.
(O. Messiaen : Quatuor pour la fin du Temps)

Extrait de Contrepoints, éd. Multiples / Fondamente

Le hameau calme
Près de l’étang irisé
Ouvre ses fenêtres.
Des hommes blessés
Dialoguent lentement
Sous les chênes.
Une mappemonde,
Des grappes de silence,
Un pain de ferveur.
Ne restera certain
Dans le dernier regard
Que l’écho du soleil.
(Ch. Tournemire : Préludes-poèmes)

Extrait de Chemin de feu, Peinture et poésie, éd. Le Lavoir Saint-Martin

Près de la cheminée

Combien de fois le feu s’est-il allumé ? Tu reposes les cartes. Tant de défaites, tant de victoires ! Qui a joué le Quatuor pour la fin du Temps avant de repartir dans la nuit ? Sur la cheminée demeure un visage.
Tu regardes les flammes et te souviens des saisons. Tu recouvres d’aurore les lignes de l’absence. Quelques chaises. Une résurgence. Des signes vibrent à la fenêtre. Vivre était un rêve d’enfance.

(Fontaine fraîche, Mont Lozère, mardi 2 août 2011)

Extrait de Refrain, éd. J. André

L’eau et le ciel,
Des voiles blanches
Se croisent à l’horizon,
Des nuages et des vagues,
Le libre envol
Et la cité rêve.
J’écoute le vent
Aux portes du lointain.
De sages silhouettes,
Brun est le pays,
Une église, des moulins,
Les mots résonnent
Comme une alliance,
La terre et le ciel.
(Van Goyen)

Extrait de Coda

Peteris Vasks : Livre pour violoncelle seul

Séjourner au désert. Matin fraternel. Des profondeurs vient l’autre langage. Mains d’automne.
Lumière sur l’étang. Si près du silence est la musique, si près. Roseaux du livre de feu.
Un train traverse le jour. L’offrande du pain. Une lampe a été allumée dans le grenier des souvenirs. La flûte raconte l’histoire du premier regard. Héritage de terres lointaines.
Gouffre des mots perdus. Il ne reste plus que le bleu de midi. Creuser les sillons du poème, creuser avant que tout ne s’efface. Collines de rocailles.
L’épée et les larmes. Harmonie des soirs à la fenêtre des vents. Dans nos entrailles voilées saignent les vraies paroles. Homme, qui es-tu quand tout chavire de tes masques ? Une flamme brûle dans la nuit.
Le violoncelle déchire l’espace. Détachement de sable. Amour poignant. Silence bouleversé. Rouvrir les pages du printemps.

Extrait de Au temps du mystère, Poèmes bilingues 2, éd. de l’Atlantique

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La lueur d’une lampe,
Encre et liberté,
Un jour s’achève.
Cime et feuillages,
Le laboureur s’éloigne,
Braise du sentier.

Extrait de Poèmes bilingues 3

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Il y a encore le souffle
Qui se lève dans le cœur.
Le pressoir et l’amitié,
Le murmure et la porte.
La langue de l’enfance
Endure le silence.
Marcher, écouter.

Extrait de Paysages

Provence

Le peintre s’approche de la fontaine. Montagnes blanches et vertes. L’horloge s’arrête entre les colonnes. Et les villages dans le soleil, le moulin aux cigales, les courses de lavande. Chênes verts et rochers. Une fenêtre s’ouvre sur la place que des cavaliers quittent au son de la flûte.
Des cailloux autour de la chapelle. Alpilles. L’heure de parler une autre langue. Une tour dans le vent. Monts et vignes. Les pas du poète résonnent près du cabanon. Et l’amandier a fleuri, et les oliviers porteront fruit. C’est un peu de ciel qui demeure sur le sentier de thym. Les mots s’éteignent, commence le concert de la nuit céruléenne.

Bibliographie

Poésie

  • Racines (1975-1994) Maison rhodanienne de poésie, 1995
  • Récits 1 (1980- 1993) Maison rhodanienne de poésie, 1997
  • Source Prix de l’édition Poésie sur Seine, 1997
  • La Porte du Jour 1 (1991-1993) Éditions Gerbert, 1999
  • Récits 2 (1993-1995) Éditions Fondamente / Multiples, 2001
  • La Porte du Jour 2 (1993-1995) Éditions La Bartavelle, 2001
  • Un soir d’exil (1984-1985) Éditions Encres Vives, 2003
  • Récits 3 (1995-1997) Éditions Fondamente / Multiples, 2005
    (Prix Ville de La Baule)
  • Palimpseste (1975-1983) Les Amis de Thalie, 2005, Prix du Recueil
  • Recueillement (1985-1986) Éditions du Petit Pavé, coll. Le Semainier, 2005
  • Sonatine, Le Poémier de Plein Vent, 2006
  • Poèmes bilingues 1 (1992-2002) Prix de l’éditions Littérales, 2007
  • Voyage 1 (1992-1993) Éditions L’Épi de seigle, 2008
  • La Porte du Jour 3 (1995-1997) Interventions à Haute Voix, 2008
  • Liturgie (La Grande Ourse) (1988-1989) Éditions de l’Atlantique, coll. Phoïbos, 2009
  • Contrepoints (1998-1999) Éditions Fondamente / Multiples, 2009
  • Au temps du mystère… Poèmes bilingues 2 Éditions de l’Atlantique, coll. Phoïbos, 2011
  • Feuillages (2000-2002) Éditions Jacques André, 2012
  • Les hommes tissent le chemin, Voyage 2, Éditions Soc et Foc, 2014 (2000-2008) (illustrations : Jean Kerinvel)
  • Refrain (2003-2005) Éditions Jacques André, 2017

Livre d’art

  • Chemin de feu, Peinture et poésie (avec des tableaux de Glef Roch) Paris, Éditions Le Lavoir Saint-Martin, 2013

Récit de voyage

  • Hellade, Paris, Éditions Le Lavoir Saint-Martin, 2015

Traduction

  • Rachel, Regain, Paris – Orbey, Arfuyen, 2006
  • Rachel, De loin suivi de Nébo
  • Olga Votsi, L’escalier (Poèmes métaphysiques) Paris – Orbey, Arfuyen, 2013 Châtelineau (Belgique), Le Taillis Pré, 2018

Essais

  • Les Pensées de Pascal, une interprétation de l’Écriture, Paris, Éditions Kimé, coll. Philosophie, épistémologie, 2003
  • Vers une pensée biblique, Nice, Éditions Ovadia, coll. Chemins de pensée, 2010
  • Bible, sagesse et philosophie, Nice, Éditions Ovadia, coll. Chemins de pensée, 2012
  • Philosophie et exégèse, Nice, Éditions Ovadia, coll. Chemins de pensée, 2014
  • Pascal et Rouault (Penser, écrire, créer), Nice, Éditions Ovadia, coll. Chemins de pensée, 2017
  • Pascal, Paris, Éditions Ellipses, coll. Connaître en citations

Divers

Publication régulière de poèmes (près de 650) en revues (L’Hôte, Thauma, Arpa, Haies Vives, Peut-être, Le Journal des Poètes…), en anthologies. Également en revues des articles, des traductions.
Les revues Poésie sur Seine (n° 87, décembre 2014) et Les Cahiers de la rue Ventura (n° 23, février 2014) ont consacré un dossier à l’auteur.
En mars 2019 s’est tenu à la médiathèque de La Roche-sur-Yon une exposition « Peinture et poésie, de la peinture au poème, du poème à la peinture  » à partir des deux livres publiés en collaboration avec des peintres : Chemin de feu et Les hommes tissent le chemin.


Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés