Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Paysages > Alain Marc : En regard, sur Bernard Gabriel Lafabrie

Alain Marc : En regard, sur Bernard Gabriel Lafabrie

vendredi 4 janvier 2019, par Cécile Guivarch


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
(Cozette de Charmoy)

 

EN REGARD II

calque

peut-être ne sommes-nous qu’un
simple calque

toujours en différentes
versions

de couleurs

apport
de la ligne
et du pli

de papier

l’abstraction
coupe toute voix
rend
coi

              reprise :
              « Aller plus loin »

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
(La Femme à l’écharpe verte)

 

EN REGARD V

travail de la mémoire
visuelle du visage

ne reste
que l’essen
tiel

éva
nescence

              oubli
              (volontaire)
              du superflu

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
(Vera Molnar)

 

EN REGARD VI

atteindre
l’évidence de la personne
réelle

travail
sur sa propre
mémoire
à partir de sa propre
mémoire

évanescence
de l’être

travail de l’ou
bli

effacement

aller jusqu’à
l’effacement


Cher Alain Marc, comment est né ce livre, En regard, sur Bernard Gabriel Lafabrie ? Pourquoi avoir choisir d’écrire sur les portraits de Gabriel Lafabrie ?

Le projet datait d’il y a déjà pas mal d’années. Plusieurs dates sont d’ailleurs données à la fin du recueil. Mais le projet avait commencé bien avant. Cela faisait déjà plusieurs années que je connaissais le travail de Bernard Gabriel Lafabrie. C’est une amie artiste de l’Oise qui m’avait orienté vers son travail et je me suis mis à m’arrêter au cours de plusieurs éditions du Marché de la poésie à son stand. Je m’arrêtais, feuilletais les livres d’artistes présentés et tombais parfois sur de véritables merveilles et la discussion commençais. Je me rappelle d’une fois où je suis tombé sur une superbe lithographie où la surface scintillait littéralement. C’est un souvenir diffus mais bien tenace dans ma mémoire.

Je ne sais plus comment cela est venu mais Bernard Gabriel a fini par m’inviter dans son atelier de l’imprimerie d’Alsace-Lozère rue du Crussol. Je lui ai assez vite proposé de réaliser un livre d’artiste ensemble autour de mes textes mais le projet n’a jamais vraiment démarré. Je suis retourné plusieurs fois dans son atelier et un jour Bernard Gabriel m’a dit : « Et si tu écrivais sur mon travail » – il connaissait à ce moment là le livre qui était sorti avec mon ami sculpteur En regard, sur Bertrand Créac’h paru chez Dumerchez. Il me présenta donc la fois suivante un à un tout son travail. Ce qui m’a fasciné je dois le dire est bien cet aplomb à dire devant ses œuvres abstraites « C’est le portrait de untel ou unetelle. » Et je pouvais voir toutes les étapes de par ses esquisses qui l’avaient mené à l’œuvre finale, d’abord en dessin, puis à l’huile et ensuite dans différents tirages lithographiques ou au pochoir ou en gravure sur bois ou autres.

L’écriture fut rapide, toujours sur le même principe de me laisser totalement aller et de noter les mots qui me viennent face à l’œuvre ou au discours de l’artiste qui les accompagne. Je me suis attaché à tourner autour de deux notions : celle de « Qu’est-ce qu’un visage ? » et celle du multiple, qui sont toujours différents, aussi bien des épurations successives pour arriver au dessin final qu’aux multiples qui sont ensuite tirés par gravure et reproduction. Il y a peu de poèmes ce coup-ci, mais je me suis dit que cela répondait bien à la philosophie du peu, du toujours moins, de cet artiste, que l’on connaît surtout comme éditeur de livres d’artistes et beaucoup moins comme artiste lui-même, même si cela fait plus de trente ans qu’il tient son stand au Marché de la poésie, qu’il est l’un des créateur du salon de bibliophilie Page(s) à Paris, etc. Je retrouve là aussi, ma propension à défendre ceux dont on parle peu. Et je suis heureux, après les livres sur Bertrand Créac’h et sur Lino de Giuli *, que l’éditeur creillois Bernard Dumerchez ait accepté de réaliser ce troisième projet « En regard, sur  ».

* voir l’article de Terre à ciel https://www.terreaciel.net/En-regard-sur-Alain-Marc-Lino-de-Giuli-Bertrand-Creac-h


Alain Marc a publié près d’une vingtaine de livres : essais, recueils de poésies, poèmes, nouvelles, etc.

Autres publications « En regard, sur **  » :

  • En regard, sur Bertrand Créac’h, Dumerchez, 2007
  • En regard, sur Lino de Giuli, Dumerchez, 2014
  • En regard, sur Isabelle Raviolo, site de la revue Thauma, 2007
  • Regard autour de Paï saï , créations sonores Laurent Maza, exposition du spectacle Paï saï du jongleur Vincent de Lavenère, 2007-2011 ; livre audio En regard, sur et autour de Paï saï, Première Impression/Book d’Oreille, 2015
  • En regard, sur Singularte, site du collectif, 2009 ; vidéos-poèmes filmés par Rodolfo Espinoza Rios, mise en ligne 2012
  • En regard, sur Philippe Guénin, tract galerie la Rotonde – Yvon Birster, 2010, 2011 et site de l’artiste depuis 2012
  • En regard, sur Laurence Granger, livre d’artiste, peintures de Laurence Granger, quatre exemplaires, 2016
    En regard, sur Valérie Thévenot, livre-objet en trois volets et boîte de Valérie Thévenot, exemplaire unique, 2017

** voir http://alainmarcecriture.free.fr/poemesenregardrevues.htm

Sur l’artiste et éditeur Bernard Gabriel Lafabrie :
voir la fiche Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Gabriel_Lafabrie et le site http://www.lafabrie.com/

Commander le livre en ligne auprès d’Artis Facta, auprès de l’artiste ou par courrier à A.D.N., 1 rue Stephenson, 60100 Creil

Alain Marc : En regard, sur Bernard Gabriel Lafabrie
Poèmes / Portraits, éditions Dumerchez, juin 2018


Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés