Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Terre à ciel des poètes > Hélène Cadou

Hélène Cadou

mercredi 23 juillet 2014, par Cécile Guivarch

Hélène Cadou a rejoint son aimé, René Guy Cadou, ce 21 juin 2014. Nous en sommes très émus.

Les éditions Bruno Doucey ont publié une réédition de Le bonheur du jour suivi de Cantate des nuits intérieure en novembre 2012. On peut lire cette biographie sur leur site :

Hélène Laurent naît à Mesquer, en Loire-Atlantique, en 1922. Après des études de philosophie, elle rencontre le poète René Guy Cadou dont le recueil Les Brancardiers de l’aube, publié en 1937, l’a profondément bouleversée. Elle l’épouse en 1946 et vit avec lui des années de grand bonheur à Louisfert. A la mort de René Guy en 1951, elle se consacre à son tour à l’écriture poétique, publie ses premiers recueils aux éditions Seghers, avant de devenir conservateur de la demeure du poète, à Louisfert-en-Poésie. Celle qui inspira à René Guy Cadou quelques-uns des plus beaux poèmes d’amour de la littérature française est aussi une grande voix de la poésie.


Extrait de Le bonheur du jour

C’était lui dans le vent glacé
Je vous dis qu’il vient de passer
C’est encore elle qui l’entraîne
Il faut me laisser m’en aller

___

Je ne vais pas me faire belle
Il ne se retournera pas
Elle a la douceur de la neige
Et sait lui parler mieux que moi

___

Mais laissez laissez-moi aller
Il est là de l’autre coté
Peut-être qu’il aurait bien froid
Toute une éternité sans moi !


Extraits de De la poussière et de la grâce

Tu prends
Toute la place

Terre et ciel
Soir et matin

Tu grandis en moi
Depuis si longtemps

Que j’entends ton visage
A tous les carrefours

Et par ta voix
Je deviens parole.

___

*
___

Mettre le ciel à jour
Ouvrir grand les fenêtres

Vivre les souvenirs
En avant de soi-même

Savoir changer le temps
Pour que demain revienne

Et qu’hier à venir
Ait le nom d’aujourd’hui

Que ce nom soit le tien
Le seul au fond du puits

Où j’irai boire à l’heure
De ma mort de ma vie.


Extrait de Si nous allions vers les plages

Lorsque tu vois un cavalier
Surgir
Entre l’armoire et la fenêtre
Avec sa traîne d’ombre
Et le hennissement des routes
Il est temps de ranger ta vie
Et de plier le jour
Sept fois comme il convient
Pour que demain
Renaisse


Extrait de L’innominée

les draps sont blancs
pour quel sommeil ?
Ils gémissent sous le vent
dans la courbe du verger
épinglés au fil des heures
l’eau rêve contre la pierre
une hirondelle l’effleure à peine
il va pleuvoir
sous la bruine
qui vient du lac
une lingère décroche
les messages sans nom
que personne
jamais n’aura décachetés.


Extrait de Retour à l’été
Dans la fenêtre
Le jour gagne
D’est en ouest
L’infini traverse la chambre
Plus jeune
D’avoir caressé les meubles
Il parle d’avenir
Sans faille
La mer dans son regard
Elle sort
Simplement
Pour vérifier le monde.


Extraits de Poèmes du temps retrouvé

Une fois pour toutes
Tu as nommé
Le monde où je dois vivre

Chaque chose
Est signe
Avant d’être chair

L’arbre le blé
La vigne

Le sang des terres
M’emporte

Tu fus ma naissance

En toi
Ma mort aura lieu

J’écoute
Venir ta vie.

__

*

__

A cœur ouvert
Notre vie
Comme un livre

Elle fut dictée
D’avance
Disais-tu
Avec le pâle effroi
D’un enfant qui s’étonne

Mais j’inverse les pages
Je déchire le temps

Car tes paroles s’illimitent
Dans le désordre de la grâce

Que m’importe l’histoire
Ses lettres de cachet

C’est aujourd’hui
Le feu la neige
Et l’écriture de ton corps

C’est aujourd’hui
Que tu m’arrives
D’un pays sans frontières
Et sans commencement.


Extrait de René-Guy Cadou in Hélène ou le règne végétal

Tu es ici
Dans ces vieux murs
Et tu es là
Au frais de ma mémoire
À la source matinale
Du vent
Et des éclats de soleil
Tu es le prince des lisières
Tu es entre hier et demain
Toujours présent celui qui vient.

— -

Un hommage à Hélène Cadou, par Ghislaine Lejard

Le « Pays Blanc d’Hélène »

__
Ilots granitiques
couverts de chaume
à la surface de l’eau
le blin glisse silencieux
sous l’aile de l’oiseau migrateur.

__
__

L’œil furtif
capte la magie
dans les œillets
don du soleil
offrande à la terre
la fleur de sel.

__
__

Pornic : les saisons rêvées
__
Ivresse des saisons rêvées
les mimosas et la lavande
magnificence des rochers
l’éclatante pinède
caresse de son ombre la plage.

__
__

Louisfert

La toile le pinceau
en touches de lumière
les couleurs légères
pour un émerveillement perpétuel.

__
__

Au creux du corps
première solitude
l’écriture lumière
transfigure la parole errante.


Bibliographie d’Hélène Cadou

  • Trois poèmes © P.A.B 1949
  • Le bonheur du jour © Seghers 1956
  • Cantates des nuits intérieures © Seghers 1958
  • Les pèlerins chercheurs de trèfle © Rougerie 1977
  • En ce visage l’avenir © Jacques Brémond 1977
  • Miroirs sans mémoire © Rougerie 1980
  • L’Innominée illustré par J.Jacques Morvan, © Jacques Brémond 1980
  • Une ville pour le vent qui passe © Rougerie 1981
  • Le jour donne le signal, illustré par Guy Bigot, © Christian Dorrière 1981
  • Longues pluies d’Occident © Rougerie 1983
  • Poèmes du temps retrouvé © Rougerie 1985
  • Demeures © Rougerie 1988
  • Mise à jour © Librairie bleue 1989
  • Le pays blanc photographies de Christian Renaut, © Christian Renaut 1992
  • Retour à l’été © Maison de Poésie Presses universitaires de Nancy 1993
  • La mémoire de l’eau © Rougerie 1993
  • L’instant du givre © René Bonargent, avec 5 gravures originales de l’éditeur 1993
  • Le livre perdu © Rougerie 1997
  • De la poussière et de la grâce © Rougerie 2000
  • Si nous allions vers les plages © Rougerie 2003
  • D’entrée de jeu l’été © Poésie en voyage 2004
  • Le monde à l’endroit © Poésie en voyage 2006
  • Le semainier © Cahiers Bleus/ Librairie bleue 2006
  • Le prince des lisières © Rougerie 2007
  • Le bonheur du jour suivi de Cantate des nuits intérieures, © Bruno Doucey, 2012 - réédition

Photo : ©Vincent Jacques


Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés