Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Paysages > Roselyne Sibille et Youl

Roselyne Sibille et Youl

samedi 20 avril 2013, par Jean-Marc Undriener

La peau du temps

Que murmure la peau du temps ?

Des passages enchevêtrés de secrets

Le souffle rugueux
de l’immobile en mouvement



Le grand instant

Le matin
s’envolent des montgolfières
et des oiseaux étranges tachetés de lumière

Dieu des passages
le grand instant
visage des mains en fleurs

Les vergers d’ambre murmurent
d’incompréhensibles berceuses
brusquement rompues

On ne voit pas l’eau mais on l’entend couler

Quand je ferme les coins du jardin
apparaissent les melons jaunes du désert
parmi les épineux
et les rongeurs viennent y boire



Dans les coulées

Dans les coulées du monde instable
s’aventure l’écart

Aux traces fluides du rêve
bégaye l’attente

Quand glisse l’éternité inaudible
s’ouvre l’étonnement

L’énigme rencontre l’espace à l’intérieur



Une fiche de poète pour Roselyne Sibille [à venir] sur terre à ciel et d’autres livres d’artistes dans la rubrique Paysages-


Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés