Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Bonnes feuilles > Antoine Emaz, Flaques : une pauvreté essentielle

Antoine Emaz, Flaques : une pauvreté essentielle

dimanche 23 février 2014, par Matthieu Gosztola

Antoine Emaz, Flaques, encres de Jean-Michel Marchetti, Centrifuges, 2014, 12,50 €.
(Adresse de l’éditeur : 8, rue de Thizy – 69550 Saint-Jean-La-Bussière.)

Ce recueil de notes, qui emprunte au journal nombre de ses traits, est poignant.
Une fois encore, Antoine Emaz parvient à restituer, au moyen d’une voix reconnaissable entre toutes, une pauvreté, qui nous touche, nous bouleverse même. Car c’est une pauvreté essentielle dont il s’agit ; une pauvreté qui tient à la densité des jours autant qu’à leur banalité, qui concerne chacun d’entre nous, qui tutoie le noyau d’être qui fait que nous sommes tous un peu frères, traversant les mêmes galères, les mêmes interrogations, empruntant les mêmes chemins, les mêmes fuites aussi.
La parole d’Emaz est, dans ces notes exactement comme dans ses poèmes, parole du « on » qui permet au lecteur de poser pied à texte, comme on dit « poser pied à terre », quittant l’esquif vacillant de son imaginaire à quoi l’invite d’ordinaire la lecture. Et, ce faisant, le lecteur s’enracine peu à peu dans cette « terre » que devient véritablement pour lui le texte.
Et chaque phrase d’Emaz se met à parler au lecteur comme si elle ne venait plus de l’extérieur. Chaque phrase se met à lui parler, à lui dire « tu », comme si elle venait de son intérieur non plus de lecteur, mais simplement de femme, d’homme, d’enfant. La parole d’Emaz est une parole chuchotant de l’intérieur. Une parole délavée, taillée pour se tenir le plus loin possible de tout ce qui n’est pas la sincérité d’une pensée, d’un geste, d’une vie ; un feu bref, mais dont la brièveté renaît à chaque fois de ses cendres, éclairant doucement les entrailles.

Matthieu Gosztola


Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés