Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Terre à ciel des poètes > Andrée Sodenkamp

Andrée Sodenkamp

mercredi 12 juin 2013, par Cécile Guivarch


Dehors s’en va l’hiver
savatant dans la neige
et, sur le pelage du chat,
le froid a son odeur de primevère.




Rongeant l’espoir jusqu’à la moelle,
j’invente Dieu pour pouvoir lui parler,
je reprise de vieux chagrins d’amour
défroques d’opéra,
j’implore l’aumône aux miroirs
plus pauvres que moi,
je pourrais mourir de pitié
si je n’y prenais garde.




Ta voix sur moi
comme une main lourde et savante,
je mets mes lèvres sur ta voix
et j’ai moins soif.

Je n’ai plus d’âge
rien que des matins morts
où floconnent les fleurs
des vergers anciens.




Sois loué d’avoir pesé si peu,
dernier effarement du cœur,
ultime lueur
prudence heureuse.

Sagesse plus voluptueuse
que le plaisir,
avec, sous le sein,
une minutieuse déchirure,
un grignotement,
le remue-ménage d’une douleur.

Comme une mort très douce et innocente,
une mort consolée.




Née à Saint-Josse-ten-Noode en Belgique. Orpheline de père et de mère à l’âge de 6 ans. Enseignante puis inspectrice des bibliothèques publiques. Son premier recueil de poésie, Des oiseaux à tes lèvres, parut en 1951.
(1906 – 2004)

Bibliographie

  • Des oiseaux à tes lèvres (paru en 1950 chez Héraly à Charleroi)
  • Sainte terre (1954) (préface de Maurice Carême)
  • Les dieux obscurs (1958)
  • Femmes des longs matins (1965), A Riverderci - Italia
  • Et l’amour brûle (1972) (anthologie bilingue)
  • La fête debout (1973)
  • Autour de moi-même (1976)
  • Choix (1981) (anthologie d’environ 130 poèmes, édité chez André De Rache)
  • C’est au feu que je pardonne (1984)
  • C’était une nuit comme une autre (1991)
  • Poèmes (1991)
  • Poèmes choisis (1998)

On peut la retrouver sur florilège

(choix de Lambert Schlechter]


Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés