Terre à ciel
Poésie d’aujourd’hui

Accueil > Terre à ciel des poètes > Albane Gellé

Albane Gellé

mercredi 30 avril 2014, par Cécile Guivarch

Albane Gellé est née en 1971 à Guérande (44) et vit aujourd’hui à Saumur (49). Elle a publié une quinzaine de livres de poèmes, aux éditions Cheyne ou au Seuil par exemple, comme chez des « petits éditeurs » exigeants. Elle publie dans diverses revues et participe au comité de lecture de la revue N47, avec Antoine Emaz notamment, dont l’oeuvre fut l’objet de sa maîtrise de Lettres modernes. De 1999 à 2012, elle a organisé dans plusieurs lieux des évènements et des actions autour de la poésie, au sein de différentes associations, notamment Littérature et poétiques, devenue Maison des littératures. Ces évènements se sont distingués par leur exigence de qualité, à la fois littéraire et humaine. Elle intervient pour des lectures, formations et manifestations autour de la poésie dans toute la France. Ses prochains livres paraîtront chez Esperluète, La Dragonne et chez Vincent Rougier.


Extrait de Je, cheval

Je, le cheval, l’animal vivant, le corps, le sauvage.
Je, dans le cheval comme dedans l’écriture. Avec
l’indomptable l’équilibre l’inconnu le jamais acquis.
L’extrême attention au monde. Entre panique et
jouissance. Ce qui en moi est cheval. Proie fuite
solitude et troupeau. Ce qui en moi résiste, s’obstine,
risque. Ce qui en moi s’en va, pour rejoindre.

Figé durci sans prévenir dans un chemin désert
trop rempli d’invisibles, le cheval y a vu combien de
prédateurs, tressaille si le vent.


Extrait de Bougé(e)

plus âgés que nos âges tous debout
depuis la terre nous sommes restés
longtemps au chaud dans nos pani-
ques récitant des chagrins ici et là
appris par cœur sous une grande
pluie d’hiver avant de nous mettre
à chercher le soleil et ses fraîcheurs
et ses jardins : demain même si la
lumière demeure difficile nous
croirons enfin aux anges.

(…) Je vous écris inquiète, candide et décidée d’une grande maison qui retrouve ses pierres. Je vous écris depuis sept jours de la semaine, temps découpé sur une feuille d’agenda. Je vous écris toujours vous ne le savez pas. Je vous écris de toutes mes forces.


Extrait de Pointe des pieds sur le balcon

Le corps penché à cause du vent
aux alentours en face et contre sans
tomber cheveux légers et la
question de l’équilibre.


Extrait de Si je suis de ce monde

Tenir en respect monstres épines malgré nos tailles minuscules boiteries pansements chaque coin de rue les jambes en attendant debout.

Tenir bon la plupart du temps après les chagrins des saisons les fêtes refrains chantés dansés et notre manque de légèreté parmi les amis les tablées les rires allez tout le monde debout


Extrait de Nous valsons

mais du sauvage – près des haies coupées
carrées
qu’en faisons-nous
il faudrait
le traverser à pas de loup


Extrait de Voilà

même vaisselle interminable d’un bol fragile
et l’eau partout pourquoi je gronde tu continues
ton grand ménage voilà c’est propre où ai-je perdu
le goût de jouer


Extrait de Un bruit de verre en elle

une femme elle reste à la fenêtre elle ne
se jette pas par-dessus bord elle n’ouvre
pas elle regarde la vitre ou quelque chose
dehors derrière la vitre on n’en sait rien
elle ne dit rien de ce qu’elle voit est-ce
qu’elle voit seulement et puis son front
il est collé ça fait de la buée sur cette vitre
qui la sépare du monde


Extrait de Aucun silence bien sûr

je manque de répartie ça c’est depuis
longtemps surtout quand le coeur fait un
boucan à l’intérieur c’est peut-être que les
mots ne sont pas à la bonne place il
faudrait les faire refroidir et moi mes
mots ils sont toujours un peu trop dedans
émus


Extrait de L’air libre

le petit cheval blanc dans ma tête il n’est pas seulement dans ma tête il est blanc il est dehors je vais avec lui voir les oiseaux les rivières tout ce qui est grand et vert il m’emmène toute entière il porte mes doutes mes humeurs alors galoper disperse abandonne allège


Extraits de Je te nous aime

il
avait mis quelques poèmes dans sa
main, comme on attire les pigeons.
Elle était jeune, elle n’a rien vu,
Trop près s’est approchée.
elle
lentement enfonce ses doigts dans
le sable de la plage, voudrait se
rappeler le goût du sucre roux,
sur l’étagère de la cuisine

elle
quand il dort, se sent si seule.
hésite à prendre son carnet, pour
une fois voudrait ne pas écrire

il
dort à côté d’elle, allongée qui
écrit. Lequel des deux fait de beaux
rêves ?


Albane Gellé sur Internet

Son blog, avec notamment le poème de la semaine
Un projet avec l’artiste Samuel Buckman, à paraître dans la collection « Ficelle », chez Vincent Rougier
Un livre d’artiste avec Nelly Buret
Un extrait de Un bruit de verre en elle lu par l’auteur à écouter sur le site du Printemps des poètes
Des extraits de Nous valsons lus par l’auteur sur Lyrikline
Une interview sur France culture, dans l’émission « Ça rime à quoi ? », à propos de Si je suis de ce monde
Un reportage sur France 3
Une note de lecture sur Si je suis de ce monde et Pointe des pieds sur le balcon par Antoine Emaz sur Poezibao

Un article sur Je, cheval par Emmanuel Laugier dans Le matricule des anges
Un article sur Bougé(e) dans le Nouvel Obs par Jérôme Garcin
La page de la maison des écrivains et de la littérature
La page Wikipedia


Bibliographie

  • A partir d’un doute, éd Voie Publique, Nantes (1993)- épuisé
  • Hors du bocal, éd. Le Chat qui Tousse, Cordemais (1997)- épuisé
  • En toutes circonstances, éd.Le Dé Bleu (collection Farfadet bleu), Chaillé-sous-les-Ormeaux (2001)- épuisé
  • De père en fille, éd.Le Chat qui Tousse, Cordemais (2001)
  • Un bruit de verre en elle, éd. Inventaire/Invention, Paris (2002)- épuisé
  • L’air libre, éd. Le Dé Bleu, Chaillé-sous-les-Ormeaux (2002)
  • Aucun silence bien sûr, éd. Le Dé Bleu, Chaillé-sous-les-Ormeaux (2002)- épuisé
  • Quelques, éd. Inventaire/Invention, Paris (2004)- épuisé
  • Je te nous aime, éd. Cheyne, Le Chambon-sur-Lignon (2004)- 4ème édition en 2012
  • Je, cheval, éd. Jacques Brémond, Remoulins-sur-Gardon (2007)
  • Bougé(e), éd. du Seuil, Paris (2009)
  • Pointe des pieds sur le balcon, éd. La Porte, Laon (2012)
  • Si je suis de ce monde, éd. Cheyne, Le Chambon-sur-Lignon (2012)
  • Nous valsons, éd. Potentille, Varennes-Vauzelles (2012)
  • Voilà, éd. Contre-allées, Montluçon (2012)- épuisé
  • Où que j’aille, éditions Esperluète, juin 2014 (avec des dessins d’Anne Leloup)

Photo : avril 2013
©Albane Gellé

Fiche proposée par Mélanie Leblanc / Cécile Guivarch


Bookmark and Share


Réagir | Commenter

spip 3 inside | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Terre à ciel 2005-2013 | Textes & photos © Tous droits réservés